Etienne Moutot

Photo du jour: Sourire

Sourire

Ce n'est jamais évident d'attraper un sourire en photo, en tout cas pendant une séance photo "posée". Au début il y a toujours cette tension qui les rend crispés. Parce que ce n'est pas très naturel de poser devant un appareil photo, qui ne regarde que vous, qui vous place au centre de l'attention.

Pour avoir ce sourire, ou plus généralement des portraits réussis (à mon avis), il faut réussir à créer une "bulle" de confiance. Un tout petit univers partagé uniquement par le photographe et le modèle. Il faut que, au moins au moment de faire les photos, il y ait une vraie complicité qui se créé. C'est elle qui permet de saisir autre chose que ce que l'habituel sourire crispé.

Cette relation avec le modèle n'est pas aussi facilement définissable que la plupart des autres techniques en photo, c'est quelque chose qui se fait un peu au hasard, à l'instinct. Mais c'est ce qui fait que j'aime autant faire des portraits.

Photo du jour: Ciel coloré

Ciel coloré

Stockholm.. Encore une jolie ville qui m'a beaucoup inspiré ! Cette rue était particulièrement photogénique. Je ne sais pas pour quelle raison, il y avait des triangles en tissus colorés suspendus tout le long de cette rue. Avec les hauts bâtiment vitrés sur les côtés, ça rendait plutôt bien. Si quelqu'un sait pourquoi cette installation était là, ça m’intéresse d'ailleurs !

Après quelques photos, je trouvais quand même la rue un peu vide. J'ai donc demandé à mon ami qui m'accompagnait d'attendre alors que je prenais un peu d'avance, et c'est comme ça que j'ai pu faire cette photo.

Les nombreuses lignes de perspective offertes par les bâtiments sont déformées, amplifiées par le grand champ de vision de cet objectif à très grand angle, ce qui leur donne d'autant plus d'importance. Surtout qu'elles convergent toutes vers le personnage, dont la silhouette ressort au milieu de cette rue vide.

Photo du jour: Au rapport !

Au rapport !

Sur cette photo ce sont.. Des petits soldats ! J'aime beaucoup comment la lumière, en masquant les détails, donne du réalisme à cette photo.

Prendre en photo des jouets est quelque chose de très amusant, parce que ça permet de construire entièrement une scène. Ça ressemble beaucoup à ce qu'on pourrait faire en studio, sauf que tout est beaucoup plus simple: les sujets ne sont pas humains donc totalement fixes, et surtout, l'échelle est beaucoup plus petite. Cela permet de facilement manipuler et déplacer les objets, mais aussi de facilement éclairer la scène: ici il n'y a que deux lumières, un flash derrière un sac plastique orange comme lumière principale, et une halogène qui éclaire le fond (une bâche bleue tendue au mur). En gros, cela beaucoup de bricolage facile si on se creuse un peu la tête, et c'est quelque chose de très agréable, on ne se sent pas limité dans ce qu'on peut photographier.

Photo du jour: Hiver doré

Hiver doré

Encore ce soleil hivernal.. Mais avec une balance des blancs bien choisie, il apparaît chaud comme sur cette photo.

Le flou du fond concentre l'attention sur le modèle, tout en ayant des couleurs qui rendent la photo très harmonieuse. Il reprend en effet les couleurs présente au premier plan: le jaune du soleil sur les feuilles rappelle le roux des cheveux, également éclairé par le soleil. Les fleurs rouges elles ont exactement le même ton que le rouge à lèvres du modèle et est assez proche de son vernis à ongles.

Enfin, ce qui finit de capter le regard: ses yeux bleus clairs, qui ressortent au milieu de toutes ces couleurs chaudes. C'est le seul point de l'image qui a ces teintes, ce qui pousse notre regard à être happé par le sien.

Photo du jour: Aux aguets

Aux aguets

Les chatons ! C'est trop facile de faire des photos de chaton.

On aurait dit qu'il prenait la pose là, sur sa chaise. Je pense qu'en fait il guettait quelque chose sur quoi sauter, mais bon, disons qu'il prenait la pose.

La mise au point est exactement son son grand œil noir, et le flou derrière fait ressortir ses poils et ses moustaches. Le fond en plus d'être flou, est beaucoup plus sombre que le chaton et son coussin, qui ressortent donc d'autant plus.

La photo a été faite au 135mm (d'où le flou bien marqué), pas évident de rester net quand il n'y a pas de lumière. C'est ce qui explique le bruit marqué sur cette photo, mais je trouve vraiment que le bruit n'est pas gênant sur une photo en noir et blanc. Ça me rappelle le grain d'une photo argentique.

Photo du jour: Escalator to Heaven

Escalator to Heaven

Encore Helsinki. Cette ville a vraiment été l'occasion de faire de la photo d'architecture.
Cet escalator est celui qui relie l'aéroport à sa station de métro, et il est vraiment long !

J'aime toutes ces lignes qui convergent vers le point lumineux en haut des escalators. Elles guident le regard vers le haut, il monte.. Comme les escalators !
J'ai développé la photo en noir et blanc très contrasté, afin de faire ressortir toutes ces lignes, et en plus ça a fait ressortir une matière assez sympa dans les marches de l'escalier et sur les murs: il y a beaucoup de nuances de gris un peu partout, qui donnent de la profondeur à la photo.

Photo du jour: Soirée bleue

Soirée bleue

Cette photo vous dérange peut être un peu. Elle semble floue, presque déformée.
Regardez-là encore.

Cette photo est en fait une réflexion de la scène, retournée ! Je l'ai prise dans l'autre sens et mise "à l'endroit". C'est donc l'eau qui donne cette impression de flou à la photo.

Tant pis pour la netteté, j'aime beaucoup les couleurs de cette photo, dues à la réflexion, notamment le dégradé du bleu clair vers le noir. J'ai toujours trouvé que les scène reflétées dans de l'eau ou une vitre avaient des contrastes très intéressants, sans jamais réussir à en faire une jolie photo.

On peut également remarquer des points blancs dans le ciel, qui, avec les décorations de noël allumées, donnent l'impression qu'il fait nuit. Mais ce ne sont pas des étoiles, ce sont simplement des choses qui flottaient à la surface de l'eau !

Photo du jour: Focus

Focus.

Et encore une photo hivernale.. Cette lumière me plaît décidément énormément.

Son manteau bleu foncé offre un joli contraste avec l’arrière-plan et le soleil couchant offre un contre-jour qui met en valeur ses cheveux.

Comme d'habitude je vais beaucoup parler de l'arrière plan, car ici c'est vraiment un élément fort de la photo: la perspective des arbres guide le regard sur le visage du modèle. Cet effet de perspective est magique, il marche à tous les coups. Mais il n'est pas évident à obtenir, il faut trouver un endroit qui s'y prête. Ici ce n'était pas anticipé, c'est en marchant des le jardin des Tuileries que j'ai vu cet alignement d'arbres, et que je me suis dit qu'il y avait peut être quelque chose à faire avec...
La symétrie de la photo avec le modèle au milieu de l'image renforce encore plus cette perspective.
Le fait que le fond soit aussi flou invite encore plus à le regarder. Avec tout ça renforcé, je trouve que le regard est complètement happé, attiré par le modèle, où qu'il se pose il finit sur elle.

Photo du jour: Usual Finnish Night

Usual Finnish Night

J'adore cette photo. Mais je ne suis pas du tout partial, puisque je l'ai prise lors de ma dernière soirée en Finlande. Je l'aime d'autant plus que c'est un paysage devant lequel je passais tous les jours, c'est la vue depuis le pont qui me reliait au centre ville. Autant dire qu'elle a une valeur sentimentale pour moi !

À part ça, ce qui rend la photo intéressante c'est évidemment les couleurs de ce ciel. Orange, bleu, noir; que l'on retrouve toutes les nuits d'été là bas. Pendant le mois de juin le ciel ne devient jamais plus sombre que ça, il reste toujours un peu de bleu clair au loin !

Cette "petite" cheminée ajoute un point à regarder, ne laissant pas l'horizon totalement vide.
Et enfin j'ai choisi ce format panoramique pour donner une impression de grandeur, renforcer l'impression d'immensité liée à ce ciel presque vide.

Photo du jour: Bateau, sur l'eau

Bateau, sur l'eau

Cette photo a été prise pendant mon voyage de retour de Stockholm. Je venais de voir l'exposition "Inherit the Dust" de Nick Brandt. C'est, je pense, l’exposition qui m'a le plus inspiré et qui a énormément changé ma vision de la photo. C'est très chouette, on peut voir toutes les photos en ligne sur son site, mais si vous en avez l'occasion, allez les voir en vrai. Je pense que si ces photos m'ont autant touchées c'est en partie grâce à la taille des tirages: à peu près 1 mètre de haut sur 3 de large. Gigantesque.
Bref. Allez-y.

J'avais donc très envie de travailler en format carré, en noir et blanc, et de faire du paysage. Et puis il fallait bien s'occuper pendant les 10h de bateau.

J'ai donc essayé de photographier un peu tout ce qui passait, et ce petit voilier me semblait parfait, seul au milieu de la mer et dont seul la silhouette ressort en contre-jour.

Une étape de laquelle je parle peu en général est le développement de la photo. En argentique cela correspond du passage du film négatif au positif papier. En numérique ce sont les retouches "légères": contraste, couleurs, recadrage, ...
Ici j'ai développé la photo en deux parties, comme pour simuler la présence d'un filtre dégradé au moment de la prise de vue: j'ai beaucoup assombri la partie supérieure afin de faire ressortir les détails des nuages, tandis que la partie supérieur est restée presque tel quel pour ne pas sous-exposer la mer.

Cette photo est très, très loin d'avoir la qualité du travail de Nick Brandt, mais bon, je l'aime bien.