Etienne Moutot

Photo du jour: Haie d'honneur

Haie d'honneur

La difficulté des photos d'évènement c'est qu'on ne peut pas prévoir ce qu'il va se passer, et encore moins demander aux gens sur la photo de refaire quelque chose que l'on a loupé. Il faut donc être attentif en permanence, et dans le cas d'un évènement comme celui des interENS, être prêt à courir un peu pour ne pas louper un cliché, et se placer au bon endroit quand il faut.

Pour cette photo, quand j'ai vu cette haie d'honneur se former, j'ai couru me mettre tout au bout, pour essayer d'avoir un point de vue correct (vu d'ailleurs ça ressemble juste à un gros tas de gens). Une fois en place.. La mascotte est passée ! C'est parfait pour moi, parce que beaucoup plus visuel qu'un joueur normal, son aspect "peluche" lui permet de se détacher naturellement au milieu de tous les bras.

Dans les évènement comme celui ci là j'essaye de me concentrer sur l'endroit où je suis, d'en capturer l'ambiance et les moments les plus forts. Quitte à louper ce qu'il se passe ailleurs. Mais au moins je ne passe pas mon temps entre deux endroits.

Du coup c'est frustrant d'être le seul à faire des photos. On ne peut évidemment pas être partout à la fois, et on se sent coupable de louper des choses. Surtout quand les gens te demandent si tu as des photos d'eux, et que manifestement.. Non, tu n'étais pas sur le bon terrain à ce moment là.

Photo du jour: Saint graal

Saint graal

Petite pause dans les photos de Suède pour inaugurer un nouveau genre de photos, les photos d'évènements !

Celle ci a été prise pendant les InterENS 2016, à Ker Lann (près de Rennes). Pour ceux qui me suivent qui ne savent pas ce que c'est, il s'agit d'un rassemblement de toutes les ENS d'Europe (!) pour faire du sport (et pas que).

Sur cette photo, on peut voir la Fanfarovis en pleine action, alors qu'un homme en rouge semble prêcher on-ne-sait-quoi sous cette bannière blanche.
Elle a été faite le soir alors que le soleil était couché, mais le ciel encore assez clair. On appelle souvent ce moment de la journée "blue hour", puisque le ciel devient justement bleu en photo, alors qu'à l'œil nu on le voit déjà noir. La scène reste elle blanche grâce à l'éclairage du stade, qui fournit cette lumière dure et vive. La combinaison des deux donne une ambiance post-apocalyptique assez surréaliste !

Photo du jour: Jumelles enneigées

Jumelles enneigées

J'ai pris pas mal de maisons en photo en Suède (je vais sûrement en publier d'autres bientôt). J'aime bien le rendu que donnent ces bâtiments en bois devant les arbres enneigés.

Ces deux petites cabanes étaient au bord d'une piste de ski. Je les ai vues d'en haut de la piste et j'ai tout de suite eu envie de les photographier de face. Sauf que quand je suis arrivé à leur niveau, je n'avais pas du tout assez de recul pour prendre les quatre cabanes dans une même photo.. J'ai donc décidé de faire ce cadrage vertical, et de n'en prendre que deux, pour mieux mettre en avant la grandeur des arbres et le contraste avec le ciel, plutôt que de me concentrer sur les cabanes.

Par rapport aux photos précédentes, j'ai sélectionné la photo sur laquelle il n'y avait pas de présence humaine (j'ai quelques photos avec des gens qui passent devant). J'ai trouvé qu'ici cela ne faisait qu'ajouter de la confusion dans l'arrière plan déjà bien chargé par les arbres.

Photo du jour: Marche hivernale

Marche hivernale

Retour à l’hôtel après le lever de soleil victorieux !

Les arbres étaient complètement gelés après une nuit très froide. Ce n'est pas de la neige mais de la glace qui recouvre les branches !
Avec le soleil en contre jour, ça donne une ambiance très particulière que j'aime beaucoup. Ça me fait penser aux photos en infrarouges, qui donnent ces paysage naturels entièrement blanc. Sauf que là je le voyais de mes propres yeux !

J'étais en train de régler mon appareil pour prendre la jolie perspective du chemin, lorsqu'un promeneur (bien matinal..) est passé par là. C'est ce qui explique que la photo n'est pas parfaite techniquement. J'en ai fait d'autres après, ou l'exposition est mieux réglée, mais la présence humaine apporte tellement à l'image que j'ai préféré garder celle ci.

Photo du jour: Blue moon

Blue moon

Quelques fois il est difficile de prévoir une photo, c'est plus elle qui nous tombe dessus, et pas toujours au bon moment..

Celle-ci est arrivée alors que mes mains commençaient vraiment à me faire mal à cause du froid, je venais de ranger tout mon matériel pour rentrer le plus vite possible. Je me suis alors retourné, et j'ai vu ça. La lune assez basse, juste au dessus de ce pont, ce ciel bleu dégradé, le léger brouillard au sol, les lumières de la ville qui venaient de s'allumer...
Je suis descendu sur la rivière gelée, j'ai ressorti mon appareil et mon trépied pour faire cette photo.Tant pis pour mes mains, elles ont du passer encore quelques minutes dans le froid.

En rentrant je me suis dit que j'étais quand même un peu bête de me faire mal comme ça pour une photo. Mais quand j'y repense maintenant que je suis rentré au chaud.. Ça valait le coup !

Photo du jour: Morning walk

Morning walk

La lumière matinale fait vraiment des merveilles. Particulièrement sur des paysages de forets enneigées.

Quand on marche tôt le matin on se rend compte à quel point il faut être courageux pour avoir un chien.. Les seuls promeneurs (autres que les photographes maso) sont des gens promenant leurs chiens !

Hier je disais que pour la photo de paysage il faut savoir prendre son temps, mais dès qu'il y a un élément humai en jeu, ça change tout. Il faut être rapide pour prendre la photo au bon moment pour que le sujet (en mouvement, bien souvent) se cale au bon endroit. Ou alors être chanceux !

J'ai pris cette photo dans une série "souvenir", juste pour garder un souvenir de cette grande pleine enneigée, qui était très jolie. Et finalement c'est une de mes photos préférées que j'ai pu faire jusque là. La texture des ces arbres m'hypnotise.. J'ai hâte d'en faire un tirage en grand format pour voir ce qu'elle rend sur papier.

Photo du jour: Morning at Umeå

Morning at Umeå

VOILÀ.

Une photo n'a vraiment pas la même saveur quand on s'est battu pour l'avoir. Quand il a fallu se lever deux fois à 5h, affronter -12°C, rater une première photo, ... la photo prend un sens très particulier. Pour moi en tout cas !

Avec ce voyage en Suède j'ai l'impression que je commence à comprendre un peu la photo de paysage. J'ai de plus en plus l'impression que ce n'est pas si difficile finalement. Après tant d'années à trouver ça impossible à faire !

Dans les choses que je commence à intégrer:
- Il ne faut pas avoir peur de se lever un peu tôt.
- Il faut se marcher, se déplacer pour changer de point de vue. Le même paysage avec quelques mètres à droite/à gauche/devant/derrière peut totalement se transformer. C'est quelque chose dont on ne se rend pas trop compte quand on voit une jolie scène, à cause de notre cerveau, qui reconstitue une scène en trois dimensions. Mais pour une photo, plate et rectangulaire, ça peut vraiment tout changer.
- Et le plus important: il faut comprendre le soleil. Comment il se déplace, où il se trouve, quelle lumière il produit et à quel moment, ... Tout cela peut s'anticiper et se prévoir, pour avoir exactement la lumière et les ombres dont on a envie sur le sujet qu'on veut photographier (certain prévoient leurs photos des mois à l'avance !).
C'est ce dernier point que j'ai encore le plus de mal à maîtriser.. Mais ça va venir !

Photo du jour: Hors d'eau

Hors d'eau

5h du matin. Le réveil est difficile. Objectif: attraper le lever de soleil, prévu à 6h34.
Je me met donc en route vers la rivière (gelée), qui devrait offrir une belle étendue ouverte d'où apprécier ce spectacle dans les meilleures conditions !

Pendant que je marche je regarde sans cesse en face, d'où le soleil devrait se lever. Rien. Le temps passe, toujours des nuages gris. Pas de soleil. Je commence à me dire qu'il y a trop de nuages, que le beau lever de soleil ne sera pas pour aujourd'hui.. Je finis par me retourner, et voir dans mon dos, une lueur rouge à l'horizon. J'ai mal anticipé l'emplacement du soleil !! Je ne suis absolument pas prêt (appareil photo et trépied encore dans le sac..) et voilà que le soleil se lève déjà !
Comme je sais que j'ai très peu de temps, je cours au milieu de la rivière, appareil à la main, et prend des dizaines de photos. Ce que je vois est vraiment magnifique, mais mon manque d'anticipation rend les photos.. très moyennes. Pas moches, mais tout juste passables.

Une fois le soleil levé, je regagne la berge un peu déprimé. Je sais déjà que mes photos sont bâclées, que j'ai "raté" ce lever de soleil. Alors que je regarde à nouveau la rivière, je vois ce ponton. Perdu, enneigé, et complètement inutile par ce temps hivernal. Là je reprend espoir, la matinée n'est peut être pas perdue finalement !

Cette fois je prend mon temps. Je monte sur une colline pour être plus au dessus du ponton, et qu'il ressorte mieux au milieu de la neige. Je cadre soigneusement. Je prend le temps de placer mes filtres, et me paye même le luxe d'attendre que le ciel se dégage un peu... Et voilà !

Quand au lever de soleil.. J'y retourne demain.

Photo du jour: Kube

Kube

Il y a eu peu de photos sur cette page ces temps ci, et il y a une raison.. J'étais en train de préparer mon voyage en Suède ! Voici donc la première photo, faite aujourd'hui.

C'était une journée très inspirante: du soleil, de la neige, et surtout du temps ! J'ai fait très peu de photos, mais j'ai passé beaucoup de temps à réfléchir à chacune des photos, à marcher pour trouver le bon angle, à cadrer soigneusement, ...
Et au final j'ai plus de photos réussies sur la journée que quand je fais 300 photos !

Photo du jour: Flou

Flou

Certaines de mes photos sont aussi des "erreurs". J'ai fait cette photo alors que je venais de changer de boîtier. J'avais donc essayer mon nouveau jouet, d'autant que je partais en voyage quelques jours plus tard.
J'ai donc mis mon 90mm macro sur ce nouveau boîtier pour la première fois, et suis sorti dans mon jardin prendre un peu tout ce qui me passait sous les yeux.

Et au milieu de tonnes de photos très ratées.. il y avait celle là ! Que j'aime beaucoup. Cette petite fleur de lavande, perdue au milieu de ce flou, semble dans une atmosphère toute calme.