Etienne Moutot

Photo du jour: Encadré

Encadré

Toute simple, cette photo dénote un peu par rapport au reste, souvent très floues et contrastées.

J'aime beaucoup toutes ces lignes géométriques, coupées par cette photographe. Toutes ces symétries brisées par une photo (mais pas la mienne !).

Je trouve ça d'autant plus amusant que pour faire cette photo, j'ai du faire dos à ce qui était vraiment intéressant, et que elle prenait en photo. Sur le moment j'ai du avoir l'air un peu ridicule, à tourner le dos à l'animation, qui semblait la chose naturelle à photographier.

Photo du jour: Piano vert

Continuons les photos de concert, avec quelques chose de plus intime que la dernière. Gros plan du piano pendant le concert de Y a d'l'ail dans l'gaz, il y a une semaine.

J'aime beaucoup l'ambiance que dégage cette photo. Entre les doigts crispés du pianiste et le flou vert qui l'entoure. On y voit peu de choses, mais cela suffit à créer une atmosphère très sympa, comme hors du temps (alors que c'était un peu le chaos autour de moi au moment de faire cette photo, puisque j’étais dans la foule, accoudé sur la barrière).

Photo du jour: Douce pensée

Douce pensée

Les yeux clos, perdue dans ses pensées un court instant... Pas facile de rester détendue lorsqu'on a un objectif pointé sur soi. Seconde photo de la séance avec Marion, avec toujours ce cadre simple et cette très jolie lumière naturelle.

En réalité je pense que ce qu'on voit sur cette photo est un clignement d'œil. Mais je préfère y voir uniquement un moment d'évasion du modèle. Tout dans cette photo le laisse penser: les épaule relâchées, le visage détendu, avec un très léger sourire, et ce flou qui l'entoure et qui semble l'isoler du reste du monde...

Photo du jour: Sans les mains !

Sans les mains !

Ce week-end j'ai fait un gros week-end de concerts, où j'ai pu toucher à cet art délicat pour la première fois. Sur cette photo, le groupe B!tch.

Je pense que la chose la plus importante est de ne pas avoir peur pour son appareil, et d'aller au plus près du groupe. Surtout dans ce cas précis, où j'avais choisi d'utiliser un objectif très grand angle (17mm) pour capturer au mieux l'ambiance de la salle.
Pour cette photo j'étais contre la barrière, l'appareil à bouts de bras pour qu'il soit au niveau des musiciens, et je l'ai prise en cadrant un peu au hasard.

J'adore l'ambiance qui se dégage de cette photo, séparée en deux par des jeux de lumières. D'un côté les musiciens, peu nombreux et en rose. Et de l'autre le public, tassé dans une lumière blanche éclatante. Un point les relie tout de même: les bras en l'air.

Photo du jour: Blue

Blue

Retour quelques mois en arrière, avec Lise.

Cette photo, contrairement à la plupart des celles de cette séance, a été prise un peu à la volée, au hasard. Je ne l'ai même pas vraiment remarqué sur l'écran de mon appareil, le fond semblait juste flou, sans trop d’intérêt. Ce n'est qu'en la regardant sur mon ordinateur que j'ai pu voir toutes ces branches mortes dans l'arrière-plan, qui lui donnent cet aspect étrange et si graphique.

De la même manière, le bleu de son manteau ne ressortait pas autant, il apparaissait juste bleu. Mais une fois sur mon écran, le léger contre jour lui donne en réalité une couleur très forte, qui me fascine.

C'est pour ce genre de photos que je suis content de ne pas faire de tri directement sur l'appareil photo (et je ne peux qu'encourager tout le monde à faire pareil). L'écran d'un appareil photo est souvent petit, avec des couleurs fausses et trop ou pas assez lumineux selon les conditions. Il vaut mieux ne pas lui faire confiance et faire le tri à la maison, sur un vrai écran.

Photo du jour: Blanc et gris

Blanc et gris

Ça fait longtemps que je n'ai pas posté un petit portrait non ?

En voilà un récent, issu d'une séance avec Marion.
Je trouve qu'elle illustre bien une autre raison qui fait que j'aime autant faire du portrait: ça n'est pas très compliqué et on peut toujours se débrouiller pour avoir un joli résultat. Ici les ingrédients sont on-ne-peut-plus simple: un mur à peu près vide, une fenêtre comme source de lumière et quand même.. Un modèle.

J'aime beaucoup toutes les nuances de gris que présente la photo: le blanc de la peau, des tonnes de nuances dans les cheveux, le noir du mur...
Le motif de la robe est aussi bien mis en valeur, puisque le reste de la photo est très minimaliste, presque par aplats de couleurs. La robe est le seul élément rempli de détail et de courbes complexes, ce qui attire forcément le regard.

Photo du jour: Plein phares

Plein phares

Je fais très peu de photo de rue, je trouve ça vraiment difficile. Il faut être très réactif, voir les choses tout de suite, et surtout oser prendre la photo, même si les gens vous voient les photographier. Je crois que je n'ai pas (encore ?) assez de culot pour faire ça.
Sauf dans quelques cas.. Quand la personne que je photographie n'est pas tournée vers moi, ou que j'ai un coup de chance. Ici c'était les deux.

Je rentrais simplement à mon hôtel, en prenant cette rue pentue et enneigée, lorsqu'une voiture s'est garée, et a éclairé cet homme, qui attendait son tour devant un distributeur de billets. Je n'ai eu qu'à lever mon appareil et prendre la photo. C'est vraiment ce qu'on appelle un coup de chance.. J'aurais été quelques mètre plus bas, je n'aurais pas eu un bon angle, et quelque mètres plus haut je n'aurais pas osé prendre la photo.

Pour le cadrage, j'ai tenté quelque chose avec ce format vertical très allongé, mais je ne suis pas sur que ça soit le plus adapté. Peut être que la photo marcherait mieux en carré, ou tout autre format plus centré sur l'homme ? Je ne sais pas trop. Si vous avez un avis sur la question, n'hésitez pas à m'en faire part.

Photo du jour: Discussion enneigée

Discussion enneigée

Je trouve que cette photo ressemble un peu à "Morning Walk", que j'ai publié il y a quelques semaines. A quelques élément prêt.

Ici les gens sont immobiles dans ce chemin de neige, contrairement à l'homme qui promenait son chien, en mouvement. Ce qui fait l’intérêt de la photo pour moi c'est plutôt le ciel, avec ses belles couleurs de fin de journée.

Comme souvent quand il y a un présence humaine sur une photo, celle ci a été faite à la volée. J'ai vu ces gens arrêtés au milieu de la rivière (!), et j'ai trouvé que ça pourrait rendre bien, avec ce ciel ! En même temps, beaucoup de choses doivent bien rendre avec un ciel pareil au dessus...

Photo du jour: Seule au monde

Seule au monde

Je suis vraiment curieux de savoir ce que vous pensez de cette photo. Je trouve qu'elle ne ressemble pas vraiment aux autres photos de paysage que j'ai pu faire en Suède, et je me demande donc à quel point elle va plaire (ou moins plaire).

J'aime beaucoup le côté minimaliste de l'image, avec cette boite rouge, perdue au milieu de tout ce bleu. La neige piétinée rappelle vaguement l'aspect des nuages, tout en se distinguant assez nettement par sa clarté.

Quand on la regarde à côté de toute mes autres photos, elle se distingue aussi parce qu'elle n'a pas de noir. En général j'aime bien les photos assez contrastées: il faut qu'il y ait du blanc ET du noir dans la photo. Ici, la scène était tellement lumineuse que ça aurait été très artificiel (ou très mal exposé) d'avoir des parties noires dans la photo. Je trouve cette absence de noir intéressante, mais elle me dérange aussi un peu visuellement.. Question d'habitude peut être.

Photo du jour: Et la lumière fut

Et la lumière fut

Vous reprendrez bien un peu de Fanfarovis ?

Tout l’intérêt de cette photo se trouve dans la guirlande lumineuse enroulée autour du trombone. Les tons de la photo sont assez chauds dans l'ensemble, et les couleurs froides de la guirlande attirent donc tout de suite l'attention sur la tromboniste. C'est également la seule qui a le regard tournée vers nous (enfin on suppose..). Tout ça et le fait qu'elle soit au centre de la photo la rend captivante. Le regard a dur mal à s'en détacher.

Le fait qu'on soit aussi concentré sur elle en regardant la photo me donne aussi le sentiment qu'elle est concentrée sur ce qu'elle fait, qu'elle est coupée de toute cette foule floue qui l'entoure et qu'elle fait uniquement attention à son instrument.