Etienne Moutot

Photo du jour: Epic Sax

Epic Sax

Au milieu du chaos, un saxophoniste.

J'aime beaucoup l'ambiance de n'importe quoi qui règne dans cette photo. Tout semble entassé un peu n'importe comment: des visages, des instruments, des rayons lumineux, ... Seul le saxophoniste est encore debout, imperturbable et concentré.

Le cadrage aussi va dans le sens "bordélique" de la photo. J'avais d'abord essayé un cadrage plus serré, centré sur le sujet, mais il fonctionnait moins bien. après réflexion, j'aime bien les bouts d'instruments coupés à droite, à gauche, et même en bas. Ça renforce le chaos ambiant, et surtout, ça laisse supposer qu'il continue hors du cadre, qu'il est plus grand que ce qu'on voit ici.

Photo du jour: Par là

Par là

Pas besoin d'aller jusqu'en Suède pour avoir des paysages magnifiques !

Photo prise pendant une randonnée dans le Revermont (dans l'Ain). Toute une partie de la randonnée était sur le haut d'une falaise, ce qui offrait une vue plongeante sur la vallée plus bas.
La météo n'était pas au beau fixe, même plutôt nuageuse. Mais pour les photos, ça rendait très bien. Il y avait sans cesses de petites percées dans les nuages, qui éclairaient ou non certaines parties du paysage, donnant lieu à de superbes contrastes.

Sur cette photo il y a un léger rayon de soleil sur le village, ce qui le met en valeur par rapport aux montagnes qui l'entourent. Cette mise en avant est accentuée par les montagnes et la route qui dessinent des lignes nettes, amenant le regard vers le village.

Autant vous dire qu'il va y avoir d'autres photos de cette randonnée dans les jours à venir.

Photo du jour: Dancing shadows

Dancing shadows

De la musique, de la lumière et des gens. Il n'y a besoin de rien de plus pour faire des photos !

Le rayon de lumière jaune qui dessine cette silhouette bougeait tout le temps, c'est donc un sacré coup de chance qu'il soit placé exactement au bon endroit sur cette photo ! Enfin.. presque. Des fois il faut aller la provoquer un peu la chance.
J'avais repéré ce danseur un peu isolé, et je savais qu'avec tout cette fumée la moindre lumière derrière lui permettrait à sa silhouette de se détacher parfaitement. J'ai donc mitraillé en priant pour que quelque chose se passe.. Et c'est là que le coup de chance a eu lieu, sur une de mes photos, il y avait effectivement un rayon de lumière parfaitement bien placé !

Photo du jour: Ébloui

Ebloui

Encore du flou partout...

Ce que je préfère dans cette photo ce sont ces herbes floues, qui ont un aspect duveteux, tout doux. Leur courbe amène le regard naturellement vers le modèle (Noémie), seul élément vraiment net.

En général on évite tant qu'on peut de "cramer" des parties de la photo. C'est à dire de les exposer tellement blanches qu'on en perd tous les détails. Sauf quand on a pas le choix, par exemple avec un contre-jour, où on doit "cramer" le fond pour que la personne soit bien exposée.. Exactement comme sur cette photo !
Mais je ne la trouve pas ratée pour autant. Au contraire même, je trouve que ça recentre encore plus l'attention sur le modèle, qui est très sombre par rapport au reste de la photo.

Photo du jour: Beam

Beam

Aujourd'hui, votre dose de Fanfarovis réglementaire.

Lors du gala de l'ENS de Lyon 2017, la lumière de cette scène était à la fois un cauchemar et magnifique. Horrible car très sombre. Bien qu'il y ait de nombreux effets lumineux, mais les musiciens étaient très peu éclairés. Mais magique, puisque avec un peu de travail, et un poil de chance, ça donnait des résultats assez sympa. Ces rayons de lumières qui accrochent dans la fumée donnaient une ambiance dingue aux quelques morceaux joués par la fanfare.

Photo du jour: Brume hivernale

Brume hivernale

Le soleil chaud disparaît et laisse place à l'ombre glaciale des arbres. Tout est calme, rien ne bouge. Vide.

Je trouve que le format panoramique permet de capturer l'ambiance qui régnait à ce moment là.
Toujours sur la même rivière suédoise, ce panorama est composé de six photos, ensuite recomposées à l'ordinateur. Ça permet d'obtenir cette immense image, tout en conservant un niveau de détail aussi fin qu'avec une simple photo.

Parce qu'il n'y a pas que le lever de soleil qui a le droit à son heure de gloire !

Photo du jour: Encadré

Encadré

Toute simple, cette photo dénote un peu par rapport au reste, souvent très floues et contrastées.

J'aime beaucoup toutes ces lignes géométriques, coupées par cette photographe. Toutes ces symétries brisées par une photo (mais pas la mienne !).

Je trouve ça d'autant plus amusant que pour faire cette photo, j'ai du faire dos à ce qui était vraiment intéressant, et que elle prenait en photo. Sur le moment j'ai du avoir l'air un peu ridicule, à tourner le dos à l'animation, qui semblait la chose naturelle à photographier.

Photo du jour: Piano vert

Continuons les photos de concert, avec quelques chose de plus intime que la dernière. Gros plan du piano pendant le concert de Y a d'l'ail dans l'gaz, il y a une semaine.

J'aime beaucoup l'ambiance que dégage cette photo. Entre les doigts crispés du pianiste et le flou vert qui l'entoure. On y voit peu de choses, mais cela suffit à créer une atmosphère très sympa, comme hors du temps (alors que c'était un peu le chaos autour de moi au moment de faire cette photo, puisque j’étais dans la foule, accoudé sur la barrière).

Photo du jour: Douce pensée

Douce pensée

Les yeux clos, perdue dans ses pensées un court instant... Pas facile de rester détendue lorsqu'on a un objectif pointé sur soi. Seconde photo de la séance avec Marion, avec toujours ce cadre simple et cette très jolie lumière naturelle.

En réalité je pense que ce qu'on voit sur cette photo est un clignement d'œil. Mais je préfère y voir uniquement un moment d'évasion du modèle. Tout dans cette photo le laisse penser: les épaule relâchées, le visage détendu, avec un très léger sourire, et ce flou qui l'entoure et qui semble l'isoler du reste du monde...

Photo du jour: Sans les mains !

Sans les mains !

Ce week-end j'ai fait un gros week-end de concerts, où j'ai pu toucher à cet art délicat pour la première fois. Sur cette photo, le groupe B!tch.

Je pense que la chose la plus importante est de ne pas avoir peur pour son appareil, et d'aller au plus près du groupe. Surtout dans ce cas précis, où j'avais choisi d'utiliser un objectif très grand angle (17mm) pour capturer au mieux l'ambiance de la salle.
Pour cette photo j'étais contre la barrière, l'appareil à bouts de bras pour qu'il soit au niveau des musiciens, et je l'ai prise en cadrant un peu au hasard.

J'adore l'ambiance qui se dégage de cette photo, séparée en deux par des jeux de lumières. D'un côté les musiciens, peu nombreux et en rose. Et de l'autre le public, tassé dans une lumière blanche éclatante. Un point les relie tout de même: les bras en l'air.